Déconfinement : les mesures spécifiques dans l’Hérault

Le 17 mars dernier, le confinement national a été mis en place afin de lutter efficacement contre l’épidémie de COVID-19. L’épidémie connaît un reflux, le déconfinement a donc été amorcé sur l’intégralité du territoire depuis le 11 mai. Le déconfinement est un équilibre entre la sécurité sanitaire et la reprise de la vie quotidienne.

Il existe trois facteurs pris en compte pour qualifier la situation du département :

  • Le taux de nouveaux cas dans la population sur une période de 7 jours
  • Les capacités hospitalières en réanimation
  • Le système local de tests et de détection des cas contacts

En fonction de ces critères, les départements sont classés vert (circulation limitée du virus) ou rouge (circulation élevée du virus), déterminant ainsi le niveau de déconfinement et la mise en œuvre de certaines mesures. L’Hérault est classé vert : Les informations sur les modalités d’accueil du public en préfecture et dans les sous-préfectures sont disponibles sur le site internet des services de l’Etat www.herault.gouv.fr.

Concernant la scolarité, les écoles peuvent ouvrir depuis le 11 mai, les collèges depuis le 18 mai, et les l’ouverture des lycées sera décidée à la fin du mois de mai.

En matière d’activité économique et commerciale, peuvent désormais ouvrir sous réserve de la mise en place des mesures de prévention sanitaire :

  • Les commerces (hors bars, cafés et restaurants)
  • Les marchés
  • Les centres commerciaux

Dans les transports en commun, le port du masque est obligatoire. Pour plus d’informations concernant le tramway TAM : https://www.tam-voyages.com/evenement/?rub_code=3

Concernant les plages, sur propositions des maires des communes littorales, et étude des cahiers des charges garantissant le respect d’application des mesures de sécurité sanitaire, le préfet de l’Hérault a présenté la carte des plages autorisées à rouvrir sous format « dynamique » à compter de samedi 16 mai 2020. Il est désormais possible d’accéder également aux « plages dynamiques« , de 7 heures à 20 heures, à la condition de rester en mouvement (promenade, sport individuel, baignade…).

La déclaration de déplacement en dehors de son département et à plus de 100km de sa résidence est téléchargeable ici. La déclaration est exigée lorsque le déplacement conduit à la fois à sortir :

  • d’un périmètre défini par un cercle d’un rayon de 100 km autour du lieu de résidence (la distance de 100 km est donc calculée «à vol d’oiseau»),
  • du département.

Il n’est pas nécessaire de se munir de la déclaration :

  • pour les déplacements de plus de 100 km effectués au sein de son département de résidence.
  • pour les déplacements en dehors du département de résidence, dans la limite de 100km.