Visite d’entreprises avec Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault

Visite d’entreprises avec Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault

Accompagné de Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault, Jérôme Millet, Sous-Préfet de Lodève et des élus du territoire, Jean-François ELIAOU s’est rendu, le 1e juillet, dans la Vallée de l’Hérault afin d’effectuer plusieurs visites dans des entreprises.

La première visite a eu lieu à l’entreprise NEREUS. Basée sur la commune du Pouget, elle conçoit, développe et construit des équipements industriels qui allient extraction d’eau à faible consommation d’énergie, un savoir-faire consistant à extraire et recycler une eau de très haute qualité à partir de ressources difficiles de type eaux usées, boues de méthanisation, effluents agroalimentaires et d’élevages, microalgues…

Le Préfet et le député ont ensuite rencontré l’équipe de ZEPH EXALTO, toujours sur la commune du Pouget. Cette société a conçue « Zeph Endless Flight », un nouveau type de ballon capable de voler sans interruption et qui utilise uniquement l’énergie solaire. En fin d’année, ce ballon va effectuer le vol le plus long de l’histoire (30 jours dans le ciel sans escale). En créant un aérostat habité autonome en énergie et en déclinant cette technologie vers les très hautes altitudes, Zeph Exalto ouvre des champs de mesures inédits pour la recherche et aborde un marché en plein essor : le vol commercial dans la stratosphère.

Enfin, la dernière visite de la matinée a été consacrée à la Ressourcerie de Saint-André-de-Sangonis. Cette dernière est née de la volonté du Syndicat Centre Hérault de proposer des solutions alternatives au tout jetable et de la mobilisation de l’association Convergences 34 membre de “Gammes”, qui gère une structure similaire à Montpellier depuis une vingtaine d’années.

Ses objectifs sont de détourner 150 tonnes de déchets de l’enfouissement par an ainsi que de professionnaliser des personnes en insertion de façon à ce qu’ils réintègrent le monde de l’entreprise et s’orientent vers des emplois durables. Pour son activité, la Ressourcerie s’appuie sur trois emplois pérennes, une personne en contrat à durée déterminée et 16 salariés en chantier d’insertion renouvelés tous les 6 mois.