La permanence parlementaire de Jean-François ELIAOU à nouveau attaquée

La permanence parlementaire de Jean-François ELIAOU à nouveau attaquée

Ce vendredi 18 décembre, la permanence parlementaire de Jean-François ELIAOU, à Gignac, a été à nouveau dégradée. Un communiqué de presse a été publié :

Ce vendredi 18 décembre 2020 encore ma permanence parlementaire a été vandalisée. 

Menaces sur ma personne, et par conséquent sur mon équipe, fracturation de la serrure, intimidation. En démocratie ces méthodes sont intolérables et j’ai porté plainte ce matin à la première heure. La liberté d’expression n’autorise en aucun cas la violence et la menace, a fortiori anonyme. Mes prises de position sont publiques, comme mes travaux parlementaires, et je ne refuse jamais le dialogue.

Dans cette période éprouvante pour tous les Français je reste à l’écoute et aux côtés de tous ceux qui rencontrent des difficultés, mais je ne tolère pas le vandalisme et la mise en danger de mon équipe et de notre voisinage.