Mission d’information sur les Mineurs non accompagnés : auditions des acteurs juridiques de la Gironde

Mission d’information sur les Mineurs non accompagnés : auditions des acteurs des services juridiques de la Gironde Ce mardi 8 décembre 2020, Jean-François ELIAOU et Antoine SAVIGNAT, rapporteurs de la mission d’information sur les problématiques de sécurité associées à la présence sur le territoire de mineurs non accompagnés, ont auditionné les acteurs des services juridiques de la Gironde. Les députés ont d’abord auditionné Laurent GEBLER, vice-président du Tribunal pour enfants de Bordeaux qui a fait un état des lieux de la situation de la délinquance des mineurs isolés étrangers à Bordeaux. Les rapporteurs ont ensuite échangé avec Pierre Mairesse, directeur départemental de la sécurité publique de Gironde et Nicolas Joseph, responsable des mineurs non accompagnés. Les deux professionnels ont exposé les statistiques et les informations dont ils disposent concernant la Gironde. Pour finir, la mission a pu discuter avec Clément BAILLEUL, chargé de plaidoyer d’UNICEF France, Aida NDIAYE et Jodie SORET, chargées des relations publiques. Ils ont alerté les élus concernant la situation des mineurs, notamment sur la prise en charge …
Lire La Suite

Commission spéciale PJL confortant les principes de la République : auditions des ministres G. DARMANIN et JM BLANQUER

Commission spéciale PJL confortant les principes de la République : auditions des ministres G. DARMANIN et JM BLANQUER Ce jeudi 17 décembre, les députés ont commencés les travaux de la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi confortant les principes de la République avec l’audition de Gerald DARMANIN, Ministre de l’Intérieur. Jean-François ELIAOU a interrogé Gerald DARMANIN concernant les détachements des ministres du culte à compter de 2024, leur financement et leur formation. Le ministre a annoncé la mise en place d’un financement national propre par les fidèles. Les parlementaires ont ensuite poursuivis les auditions de la commission spéciale avec l’audition de Jean-Michel BLANQUER, Ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports. Le député ELIAOU a interrogé Jean-Michel BLANQUER concernant des formations universitaires qui ne diffusent pas le discours et les valeurs républicaines. “Comment peut-on empêcher ces contre discours qui ont des répercussions sur l’enseignement de nos enfants ?” Dans sa réponse, le ministre de l’Education nationale a annoncé que les concours pour l’épreuve professionnelle incluront des questions sur les valeurs républicaines et la laïcité. Le ministère prévoit également un travail sur les références nécessaires avec le conseil des sages de la laïcité …
Lire La Suite

Vaccin Covid-19 : Jean-François ELIAOU invité de LCP

Vaccin Covid-19 : Jean-François ELIAOU invité de LCP Suite au débat dans l’hémicycle concernant la place de la stratégie vaccinale dans la lutte contre la Covid-19, le mercredi 16 décembre, Jean-François ELIAOU était l’invité de “C’est à vous”, présenté par Myriam ENCAOUA sur La Chaîne Parlementaire (LCP). “Le problème du consentement écrit, c’est qu’il faut l’écrire. Il y a une demande des professionnels. C’est un point important pour donner confiance et inciter les personnes qui ne sont pas vaccinées”, a considéré le député. “La stratégie vaccinale du Gouvernement est la bonne. Elle est basée sur les publications scientifiques et le bénéfice/risque. Le vaccin diminue le risque des formes graves du Covid19 et concerne nos concitoyens les plus vulnérables” a ajouté le député. “Le Gouvernement a opté pour une stratégie vaccinale qui sauvera le plus de vie possible. Elle commence par la vaccination de nos aînés et les personnes les plus vulnérables. C’est un défi logistique considérable puisque 10.000 EHPAD vont être servis en quelques jours. Il est normal de commencer par des endroits où il y a une grande propagation du virus”, a déclaré Jean-François ELIAOU. Le vaccin permettra une diminution des formes graves de la maladie, mais la responsabilité individuelle de nos concitoyens reste primordiale dans la lutte contre l’épidémie COVID19. “Ces vaccins n’ont pas prouvé qu’ils empêchaient la propagation du virus mais ils ont prouvé qu’ils diminuaient voire supprimaient le risque de forme grave qui envoie les gens à l’hôpital et parfois au cimetière”, a-t-il signalé …
Lire La Suite

Débat à l’Assemblée nationale sur la stratégie vaccinale contre la Covid-19

Débat à l’Assemblée nationale sur la stratégie vaccinale contre la Covid-19 Ce mercredi 16 décembre, l’Assemblée nationale a débattue, en présence du Premier Ministre, Jean CASTEX et le Ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier VERAN, de la stratégie vaccinale du Gouvernement contre la Covid-19. Jean-François ELIAOU, rapporteur de la mission de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques chargée de formuler des recommandations concernant cette stratégie, a tenu un discours exposant les points principaux de son rapport ainsi que les enjeux essentiels du vaccin. Se préoccuper de la vie et de la santé des autres est une tâche ardue, parfois périlleuse, mais toujours exaltante. La définition et la mise en œuvre de la stratégie vaccinale contre la COVID constituent cette ambition au bénéfice de nos concitoyens.Les vaccinations constituent un progrès immense pour l’humanité en ce qu’elles ont permis d’éradiquer de multiples maladies infectieuses mortelles.Le développement, à marche forcée ces derniers mois, de plusieurs vaccins contre la COVID utilisant des technologies variées, est une très bonne nouvelle et une prouesse scientifique comme il en a rarement été réalisé. Il faut saluer l’effort inédit des chercheurs du monde entier mais également l’investissement financier sans précédent des gouvernements, notamment en Europe, qui ont permis d’obtenir des vaccins efficaces en un temps record.Cependant le virus ne disparaitra pas d’un claquement de doigts et son éradication ne se décrète pas, même après l’arrivée des vaccins. Le succès des campagnes de vaccinations passera, entre autres, par la mise à disposition et la délivrance des doses vaccinales en nombre suffisant. C’est insister aussi sur la place centrale de la logistique, garante d’efficacité. Une logistique capable de relever des défis immenses, par exemple acheminer les doses vaccinales sans rompre la chaine du froid à quelque 10.000 EHPAD sur notre territoire et cela à deux reprises …
Lire La Suite

Vaccin Covid-19 : Jean-François ELIAOU invité de Bruce TOUSSAINT sur BFM TV

Vaccin Covid-19 : Jean-François ELIAOU invité de Bruce TOUSSAINT sur BFM TV Jean-François ELIAOU était invité par Bruce TOUSSAINT ce mercredi 16 décembre 2020 pour présenter ses recommandations sur la stratégie vaccinale contre la Covid-19, formulées dans le cadre de sa mission avec l’OPECST. Le député a rappelé que l’agence européenne du médicament fera ses annonces le 21 décembre et que la campagne vaccinale débutera en même temps en Europe. “L’épidémie touche tous les pays européens, le Covid19 ne connait pas de frontière, il est donc important de se coordonner”, a-t-il souligné. Le député a évoqué l’importance de la sûreté et de la sécurité du vaccin : « Il faut prendre toutes les précautions concernant le vaccin contre le COVID19. Tous les contrôles doivent être fait ». Ainsi, la logistique a aussi importante : il faut préserver la chaîne du froid et livrer plus de 10.000 EHPAD dans les semaines à venir pour protéger au maximum nos aînés des formes graves et mortelles de la Covid-19. Le député a également présenté les trois phases de la politique vaccinale du Gouvernement :
  • Phase 1 : elle débutera fin décembre à début janvier, et concernera 840.000 personnes, notamment les EHPAD.
  • Phase 2 : elle se lancera en février et durera jusqu’à fin mars. Cette phase permettra la vaccination de près de 14 millions de français à risques et les professionnels de santé.
  • Phase 3 : la dernière phase, courant avril, puis mai, voire le mois de juin, concernera la population adulte générale, environ 24 millions de français.
Le député a toutefois insisté sur l’importance des gestes barrières, de la distanciation sociale et du masque, même si le vaccin est lancé. En effet, comme l’a dit le député, le vaccin ARN empêche les formes graves du COVID19, mais pas sa transmission …
Lire La Suite

Premières recommandations sur la stratégie vaccinale face à l’épidémie de Covid-19

Premières recommandations sur la stratégie vaccinale face à l’épidémie de Covid-19 L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a engagé au début du mois de décembre une étude sur la stratégie vaccinale face à l’épidémie de Covid-19, répondant ainsi au souhait du président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, et du président du Sénat, Gérard Larcher, de voir le Parlement développer sa capacité d’évaluation dans ce domaine. L’Office a en outre été saisi par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale.

Quatre rapporteurs ont été désignés : les députés Jean-François Eliaou (Hérault, La République en Marche) et Gérard Leseul (Seine-Maritime, Socialistes et apparentés) et les sénatrices Sonia de La Provôté (Calvados, Union Centriste) et Florence Lassarade (Gironde, Les Républicains).

Ce mardi 15 décembre, l’Office a présenté ses premières recommandations : Premières recommandations : rapport Premières recommandations : synthèse Les rapporteurs ont tenu de nombreuses auditions entre le 9 et le 14 décembre dont six ont fait l’objet d’une diffusion publique sur les sites de l’Assemblée nationale et du Sénat. Ils se sont également appuyés sur l’échange qui a eu lieu le 19 novembre entre l’Office et l’Académie nationale de médecine sur l’état des connaissances concernant les vaccins.
L’étude s’inscrit dans une démarche claire et rigoureuse :
  • appréhender le sujet de la vaccination contre la Covid-19 dans une perspective globale : sanitaire, économique, industrielle, sociétale, territoriale, européenne, etc. ;
  • adopter une démarche problématique, mettant en évidence les connaissances acquises et les incertitudes à lever, les contraintes, les choix ouverts et les critères des décisions à prendre ;
  • apporter toute la transparence nécessaire sur les choix de politique publique.

Lire La Suite

5 millions € pour la lutte contre la précarité menstruelle

5 millions € pour la lutte contre la précarité menstruelle Pour que toutes les femmes puissent accéder aux protections périodiques, le ministre de la Santé, Olivier VERAN, et la ministre déléguée à l’Egalité femmes-hommes, Elisabeth MORENO ont annoncés que 5 millions d’euros seront consacrés pour lutter contre la précarité menstruelle en 2021. Cette difficulté est éprouvée par près d’une femme sur dix en France, notamment les plus précaires et les jeunes. Ces fonds alloués seront destinés à renforcer le combat mené par les associations pour l’accès de toutes les femmes aux protections périodiques.
Lire La Suite

Mission sur les mineurs isoles étrangers : audition de l’union syndicale des magistrats

Mission sur les mineurs isoles étrangers : audition de l’union syndicale des magistrats Dans le cadre de la mission d’information sur les problématiques de sécurité associées à la présence sur le territoire de mineurs non accompagnés, Jean-Francois ELIAOU et Antoine SAVIGNAT, co-rapporteurs, ont poursuivis leurs auditions ce mardi 15 décembre 2020. Les députés ont pu interroger le Secrétaire national de l’union syndicale des magistrats, Mme Marie-Noëlle COURTIAU-DUTERRIER et Laurent FRIAT, chargé de mission du syndicat concernant les données judiciaires sur les mineurs non accompagnés, ainsi que les statistiques relatifs à la délinquance …
Lire La Suite

Mission sur la stratégie vaccinale : auditions des professionnels de santé

Mission sur la stratégie vaccinale : auditions des professionnels de santé Le jeudi 10 décembre, les rapporteurs de la mission sur la stratégie vaccinale contre la COVID19, dont Jean-François ELIAOU fait parti, ont auditionné plusieurs professionnels de santé, dont Alain FISCHER, chargé de la stratégie vaccinale du Gouvernement et Jerôme SALOMON, Directeur général de la Santé. Tout d’abord, les parlementaires ont auditionné Mmes Elisabeth BOUVET, présidente de la commission technique des vaccinations et Michèle MORRIN-SURROCA, cheffe du service « Évaluation économique et santé publique » de la Haute Autorité de Santé. Les questions des parlementaires se sont focalisées sur la logistique de la stratégie vaccinale. Elisabeth BOUVET n’a pas caché que le conditionnement du premier vaccin Pfizer est assez contraignant. « Il se conserve à -70 / -80 degrés, et l’on dispose de 5 jours pour l’utiliser ». Sont donc installés, en ce moment, des congélateurs à -80 degrés un peu sur tout le territoire national dans les lieux de santé. Elle a également ajouté que les EHPAD vont faire savoir le nombre de personnes qu’ils ont à vacciner et les pharmacies vont préparer les doses. Les EHPAD auront une semaine pour vacciner leurs résidents. Le vaccin de Moderna, qui arrivera après celui de Pfizer aura des conditions de conservation beaucoup moins difficile. Le AstraZeneca aussi. Les députés ont ensuite échangé avec le professeur Alain FISCHER, médecin immunologiste, président du Conseil d’orientation de la stratégie de vaccination du Gouvernement. Le professionnel a affirmé que dès que possible, il faudra faire participer la société civile aux recommandations, à travers les très nombreuses associations du domaine de la santé. Ce serait un bon intermédiaire entre les décisions politiques et le reste de la population. Concernant la stratégie vaccinale, il estime qu’il faudrait vacciner les personnes à risques en priorité, s’il y a des évidences raisonnables d’efficacité du …
Lire La Suite

Proposition de loi sur l’adoption : examen en séance publique

Proposition de loi sur l’adoption : examen en séance publique Les députés ont poursuivis l’examen de la proposition de loi relative à l’adoption en séance publique le jeudi 4 décembre. Jean-François ELIAOU a déposé plusieurs amendements concernant l’accès aux données de santé pour les pupilles de la Nation, ainsi qu’un amendement de suppression de l’article 3 qui instaurait un âge limite pour les adoptants. L’amendement du député à l’article 3 a été adopté: Son amendement, qui a pour objectif de faire connaître aux services prenant en charge ainsi qu’aux parents adoptifs les données médicales du/des parents biologiques de l’enfant afin de lui apporter un meilleur suivi médical, a également été adopté : …
Lire La Suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Conformément à la loi « informatique et liberté » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification ou de désabonnement en faisant la demande par e-mail