Gignac : Jean-François ELIAOU au Lycée privé agricole de Gignac

Gignac : Jean-François ELIAOU au Lycée privé agricole de Gignac Ce mercredi 26 janvier, le député a rendu visite au Lycée privé agricole de Gignac. Accueilli par le directeur de l’établissement, ils ont pu visiter les locaux où 530 élèves de la 4ème jusqu’au BTS étudient. Le directeur et le député ont aussi échangé sur les diverses formations dispensées par les enseignants …
Lire La Suite

Saint-André-de-Sangonis : le député présent pour l’inauguration de l’Alternateur

Saint-André-de-Sangonis : le député présent pour l’inauguration de l’Alternateur Plusieurs élus héraultais et occitans étaient présents ce mercredi 26 janvier à Saint-André-de-Sangonis pour l’inauguration de « l’Alternateur ». Ce tiers lieu numérique, situé en plein cœur de la vallée de l’Hérault, permettra d’encourager le faire ensemble, pour apprendre, échanger, créer, et innover. Générateur de dialogue et de coopération autour des thématiques numériques, L’Alternateur permettra de lutter contre « l’illectronisme » et la fracture numérique en favorisant la transition digitale et l’appropriation des nouvelles technologies. Il facilitera l’accès de tous aux outils numériques, et notamment des entrepreneurs et des artisans pour accompagner le développement de filières artisanales et la professionnalisation des pratiques. Propice à l’innovation, à la création et à la mutualisation, il sera vivant, en constante évolution, à l’écoute des entrepreneurs, artisans, associations, collectivités, établissements scolaires, développeurs, technophiles, innovateurs, utilisateurs occasionnels ou résidents, et s’adaptera à leurs besoins et leurs usages. Parmi les services proposés, les usagers auront accès à des machines et outils mutualisés auxquels ils seront formés, certains traditionnels (via un atelier de fabrication pour le travail du bois et du métal), et d’autres numériques (tels qu’imprimante 3D, découpe laser et fraiseuse numérique). Les porteurs de projets y trouveront des outils d’expérimentation et de prototypage. Des animations et rencontres seront régulièrement organisées pour favoriser la mise en réseau. L’Alternateur sera géré par un collectif composé de la communauté de communes, de l’atelier coopérative 34, de Serge Falzon, dessinateur, concepteur 3D et formateur, de Patrick Riss, chef d’entreprise de la société 3A Auto-technique, et de la société Zephalto.Ensemble, ils assureront une gestion collaborative et conviviale de la structure dans une démarche de développement durable et respectueuse des valeurs de l’économie sociale et solidaire. Renseignements et inscriptions : alternateur@cc-vallee-herault.fr …
Lire La Suite

Mise en œuvre de la réforme de l’allocation adultes handicapés (AAH) pour les couples : près de 110€ supplémentaires par mois pour 140.000 foyers

Mise en œuvre de la réforme de l’allocation adultes handicapés (AAH) pour les couples : près de 110€ supplémentaires par mois pour 140.000 foyers Depuis 2017, le Gouvernement conduit résolument une politique de soutien au pouvoir d’achat des français. Pour les personnes en situation de handicap les plus modestes, la revalorisation de l’allocation adultes handicapés (AAH) à 904€ par mois, soit près de 100€ supplémentaires par mois (+11%), a bénéficié à plus de 1,2 million de nos concitoyens. Pour poursuivre ce mouvement et soutenir les personnes en situation de handicap en couple, un nouveau dispositif de calcul a été voté dans le cadre de la loi de finances pour 2022. Son décret d’application a été publié le 19 janvier pour permettre son entrée en vigueur dès le premier versement de l’année par les caisses d’allocation familiales (CAF). Cette réforme permet de soutenir les bénéficiaires de l’AAH en couple dont les revenus sont les plus modestes, avec un abattement fixe de 5.000 € sur les revenus du conjoint, majoré de 1.400 € par enfant. Ce nouveau mode de calcul ne fait absolument aucun perdant. Cette mesure conduit 140.000 foyers à bénéficier d’une hausse moyenne de 110 € à 120 € par mois dès le mois de janvier 2022 et sans qu’aucune démarche n’ait à être engagée auprès de la CAF. Désormais, toutes les personnes en couple et sans activité et dont le conjoint gagne le SMIC toucheront l’AAH à taux plein, soit 904€ par mois. Au total, c’est 12 milliards qui seront consacrés en 2022 par l’Etat à l’AAH pour aider les personnes en situation de handicap les plus modestes, soit une hausse de 25 % en 5 ans, avec une dépense annuelle supplémentaire de 2,4 milliards d’euros, un investissement nécessaire pour soutenir les personnes en situation de handicap. Le handicap et l’inclusion sont au cœur des priorités et des combats du Gouvernement. Nous voulons une société pour tous, une société où chacun trouve sa place ; pas une société de l’exclusion et de la division …
Lire La Suite

LGV Montpellier-Perpignan : Jean-François ELIAOU présent à la réunion publique à Sète

LGV Montpellier-Perpignan : Jean-François ELIAOU présent à la réunion publique à Sète Ce vendredi 21 janvier 2022, le député a été convié à une réunion publique organisée par Alerte LGV Thau à Sète. Pleinement mobilisé sur ce sujet important pour les Héraultais, Jean-François ELIAOU a pu répondre aux questions des habitants du territoire et des interlocuteurs sur le tronçon Perpignan-Montpellier. Le député était ainsi présent aux côtés de Josian RIBES, maire de Montbazin, Jean-Guy MAJOUREL, premier vice-président de l’agglopôle, Félix CARON, Président de l’ALT, Brigitte COHEN, Présidente de l’Observatoire de Thau, et Pierre MAIGRE, ornithologue …
Lire La Suite

Jean-François ELIAOU accueille Gabriel ATTAL, Porte-parole du Gouvernement, à Vailhauquès

Jean-François ELIAOU accueille Gabriel ATTAL, Porte-parole du Gouvernement, à Vailhauquès Suite aux annonces concernant l’allègement des restrictions sanitaires du Premier ministre Jean CASTEX ce jeudi 20 janvier, le Porte-parole du Gouvernement, Gabriel ATTAL, s’est déplacé dans l’Hérault, où il a été accueilli par les députés de l’Hérault, dont Jean-François ELIAOU. Après avoir visité l’usine Carte Noire à Lavérune, le Secrétaire d’Etat s’est rendu au centre de vaccination des sapeurs-pompiers de l’Hérault à Vailhauquès. Il s’est ensuite rendu chez Swile, l’entreprise montpelliéraine devenue la première licorne d’Occitanie.  …
Lire La Suite

En 2021, malgré une reprise des flux, l’immigration est contenue et les éloignements augmentent

En 2021, malgré une reprise des flux, l’immigration est contenue et les éloignements augmentent Le 20 janvier 2022, le ministère de l’intérieur a publié les premières statistiques provisoires sur l’immigration en 2021. Malgré une reprise des flux migratoires cette année après une année 2020 marquée par les confinements, le niveau de l’immigration en France reste très contenu et les éloignements ont repris. Malgré la reprise de la pression migratoire pour l’ensemble des pays européens en 2021 après la baisse constatée durant la crise sanitaire, cinq fois moins de visas ont été délivrés par rapport à 2019. De même, le nombre de demandes d’asile est en baisse par rapport à 2018 et 2019. Les éloignements d’étrangers en situation irrégulière ont repris (13 403 éloignements, soit +8,2% par rapport à 2020) malgré les difficultés liées à la crise sanitaire avec le gel des déplacements, la fermeture des frontières ou la fermeture de nombreux consulats des pays étrangers. Avant la crise, les éloignements étaient supérieurs de l’ordre de 40% par rapport à la période 2007-2012. Concernant l’attribution des titres de séjour, leur augmentation est liée non pas aux titres de séjour pour motif familial, qui restent stables mais bien du fait de la hausse des attributions de visas pour motifs économiques ou de travail, dans un contexte de manque de main d’œuvre. 94 092 personnes ont acquis la nationalité française en 2021 par naturalisation, ce qui correspond à un niveau élevé, notamment du fait de la naturalisation des « héroïnes et héros du Covid ». Ce chiffre, bien qu’exceptionnel du fait du contexte sanitaire, demeure toutefois moins élevé qu’entre 2007 et 2011, lorsque François Fillon était Premier ministre et Valérie Pécresse membre du Gouvernement, où la moyenne annuelle des naturalisations était 10% plus forte (104 390 personnes). Ces chiffres témoignent également de l’efficacité des mesures prises pour renforcer le contrôle des frontières, avec notamment le doublement de notre dispositif de surveillance qui a permis de tripler les non-admissions à la frontière espagnole et de les doubler à la frontière italienne …
Lire La Suite

Le Premier ministre en déplacement en Occitanie pour rappeler l’engagement de l’Etat dans le développement du réseau ferroviaire et la préservation du littoral.

Le Premier ministre en déplacement en Occitanie pour rappeler l’engagement de l’Etat dans le développement du réseau ferroviaire et la préservation du littoral. Le Premier ministre se rendra ce samedi dans l’Aude. Il se rendra d’abord à la mairie de Narbonne afin d’engager financièrement l’Etat avec les collectivités, en faveur du maintien des « petites lignes » en Occitanie et du projet de ligne à grande vitesse Montpellier-Perpignan. Indispensables aux mobilités du quotidien de millions d’usagers et à la vitalité des zones périurbaines et rurales de la Région, les lignes de desserte fine du territoire seront sauvegardées dans les prochaines années. La signature du protocole actera l’engagement de l’Etat aux côtés de la Région Occitanie et de SNCF Réseau pour garantir leur régénération et la réouverture de certains axes : d’ici à 2028, l’Etat investira un montant de 257 millions d’euros dont une partie provient du plan France Relance. A cette occasion, le Premier ministre signera le protocole de financement de la première phase des travaux de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan. Ce projet très attendu par les habitants, qui témoigne de la forte volonté politique de l’Etat et des collectivités locales concernées, contribuera au désenclavement de la Région Occitanie. L’Etat prendra en charge 40% des coûts du projet dont les études doivent débuter en 2024. Les acquisitions foncières seront réalisées dès 2022. Ensuite, le Premier ministre actera à Gruissan, la poursuite du Plan littoral 21 pour le second quinquennat 2023-2027, et l’engagement de l’Etat à hauteur de 58 millions d’euros. Le Plan littoral 21 est un programme d’investissement tripartite porté par l’État, la Région et la Banque des territoires dont l’objectif est d’accompagner la transformation du littoral Occitanie autour de 3 enjeux principaux : la résilience écologique, le développement économique et la cohésion sociale …
Lire La Suite

Nos avancées pour la ruralité et la cohésion des territoires

Nos avancées pour la ruralité et la cohésion des territoires Le président de la République se rendra dans la Creuse le 24 janvier. Il sera accompagné de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, du ministre des Solidarités et la Santé, Olivier Véran, du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, de la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin et du secrétaire d’État, chargé de la Ruralité, Joël Giraud. Ce déplacement au contact des Français, permettra de faire un point sur les résultats et la mise en œuvre de nos actions en matière de ruralité et d’égalité des territoires, au cœur de nos préoccupations et de nos actions depuis le début du quinquennat. Le chef de l’État échangera avec différents acteurs sur les défis de la ruralité. Ces échanges seront l’occasion de faire un point sur les différents dispositifs mis en œuvre pour y répondre, notamment au travers de : l’Agenda Rural, co-construit avec des associations d’élus locaux et dont 93,5 % des 181 mesures sont déjà mises en œuvre ;le Plan Particulier pour la Creuse, lancé en 2019 et dont 75 % des 96 mesures ont été engagées ;le déploiement du plan France Relance ;et d’autres dispositifs tels que France services ou « Petites villes de demain ». Le Président de la République concentrera en particulier son déplacement sur deux enjeux actuels majeurs pour les territoires ruraux : les perspectives pour la jeunesse et la baisse de la démographie médicale. Il se rendra à Ahun, dans un lycée agricole pour aborder la thématique de la jeunesse et de l’emploi en milieu rural avec de jeunes creusois et responsables associatifs. Il rencontrera ensuite à Bourganeuf des professionnels du milieu médical réuni dans une Maison de santé pluridisciplinaire, sur la problématique de la désertification médicale. La Creuse est en effet dotée d’une densité médicale particulièrement faible et a vu son nombre de médecins généralistes baisser de 13,5 % depuis 2017. Cet échange sera l’occasion d’aborder les mesures mises en œuvre pour attirer davantage de jeunes professionnels de santé et innover dans l’offre de soin disponible, notamment à travers le développement de la télémédecine …
Lire La Suite

Baromètre des Maisons Départementales des Personnes Handicapées : une attribution des droits à vie qui se généralise

Baromètre des Maisons Départementales des Personnes Handicapées : une attribution des droits à vie qui se généralise Dans le cadre de la feuille de route MDPH 2022 pour l’amélioration et la simplification de l’accès aux droits des personnes en situation de handicap, Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des Personnes handicapées, s’est rendue à la Maison Départementale des personnes handicapées (MDPH) de l’Essonne. Elle y a présenté la 5ème édition du baromètre MDPH. Depuis 2017, le Gouvernement conduit une politique volontariste avec les départements, chefs de file des politiques de solidarité, pour améliorer et simplifier durablement l’accès aux droits des personnes en situation de handicap et assurer une équité territoriale. Le baromètre des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) a été ainsi construit avec les départements pour que chacun de nos concitoyens puissent constater l’évolution de la situation sur le terrain, département par département, MDPH par MDPH. Cette nouvelle édition du baromètre couvre la période allant de juillet à septembre 2021, traditionnellement marquée par un allongement des délais lié aux congés estivaux et à la mobilisation des équipes pour la rentrée scolaire. Malgré ce contexte, les résultats nationaux se maintiennent et s’amplifient même pour les droits à vie : L’octroi des droits à vie pour les personnes dont le handicap est irréversible continue de progresser : près de 65 % des décisions d’ouverture ou de renouvellement de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) sont désormais attribuées à vie. Près de la moitié des départements ont désormais un taux de droits ouverts à vie supérieur à 70%.Au troisième trimestre, la durée moyenne de traitement d’un dossier est de 4,4 mois contre 4,6 mois en 2019; cette durée moyenne est de 4,2 mois pour les dossiers concernant des enfants et 4,5 mois pour les dossiers des adultes.La durée de traitement des demandes d’Allocation Adulte Handicapé (AAH) est passée de 4,8 mois en 2019 à 4,5 mois au 3ème trimestre 2021. L’objectif est de la réduire à 3 mois d’ici la fin 2022, conformément à l’engagement du Président de la République lors de la Conférence Nationale du Handicap le 11 février 2020. Ces avancées tangibles pour les personnes sont le résultat d’une coopération inédite entre l’État et les départements, coopération engagée depuis 2020 avec la feuille de route « MDPH 2022 ». Il témoigne de la forte mobilisation des équipes des MDPH alors même que la situation sanitaire continue d’impacter leur travail. Ce mouvement transformateur doit désormais irriguer tous nos territoires, sans exception, afin de simplifier la vie des personnes et de leurs familles. Pour faire progresser plus rapidement l’octroi des droits aux personnes, l’État vient spécifiquement en aide aux départements les plus en difficulté, avec un accompagnement personnalisé et renforcé par la CNSA, permettant pour 10 nouvelles MDPH de bénéficier de cet accompagnement en 2022 avec une enveloppe dédiée de 10 M€ …
Lire La Suite

Le député visite Cap Energie à La Boissière

Le député visite Cap Energie à La Boissière Ce vendredi 21 janvier, Jean-François s’est rendu à La Boissière pour visiter Cap Energie, un distributeur d’énergie solaire basé dans la quatrième circonscription de l’Hérault. Ils ont pu échanger sur le plan d’action de la majorité pour accélérer le développement du photovoltaïque dans l’Hérault et en France et la formation de cette filière écologique par cette TPE …
Lire La Suite

Retrouvez tous les articles